(Late) Night Writing · Can't sleep · List · Ranting · University Life · Wondering

Please accept me

I’ve been struggling with my statement of interest for Graduate School for the past month of so. I have gone and met with four of my favorite profs and I received two examples of these kind of statement from two successful UBC graduate students yet I am still unable to write anything very consistent. The other day, I managed to voice my concern to SD and it helped quite a  bit. I am now attempting to finish my first draft but I am stuck one more time so I decided to make a list again:

1) I feel comfortable here and I am a bit scared of moving out yet once again even though I have done it three times in the past and managed to survive.

2) Starting all over again (bank account, bed sheets….) is annoying.

3) If I stay in Vancouver, I’d have to do the application process all over again for Phd but if I get in a school in the states I might be able to just do all in one go.

4) I might be in a great school but in the middle of nowhere with very few other students.

5) Every times I have to talk about myself and say good things, I always stop myself thinking: “Do you really believe you can do that? no-one would ever believe that you are good anyway.”
6) I will definitely be allowed to change my subject of studies but I still have troubles writing what I want to study now.

7) The more I panic about it, the more I try to calm myself by doing something else and I get distracted.

8) I tell myself that I’ll be fine but It’s what I told myself before I failed a class. In a way, I can’t trust myself anymore but I have no other choice.

9) When I talk to an English native speaker, I tend to be very self-conscious about my english. It’s the same when I have to write well in English, I feel my ability to write anything coherent goes done the drain.

10) I wonder if It is really worth it to apply to so many schools knowing that my grades are not that great and they might not want to take me anyway. (But Prof L. told me to do all or nothing and I think her advice on that matter was the best).

11) I have other essays to write for current school classes and I feel they are side-tracking me from what really matters now.

12) I feel like I have some much debts to my profs now because I am not taking any of their classes now but they still took so much time to meet with me and help out. I need to give them some christmas present to say thank you. I might need to make nice cookies.

13) I want to be useful.

14) There are some people whom I will miss dearly.

Edit: It is 1h20 am and I have some sort of a draft… Now I need feedbacks! And sleep. And I also need to write an essay for an Anthropology class, study for a Japanese quiz and prepare a presentation. Fun Fun Fun!

 

Advertisements

2 thoughts on “Please accept me

  1. Hello ma puce, tu me fais l’effet d’étre debout sur un plongeoir avant le grand saut, à te dire: ” je ne vais pas y arriver mais je ne peux pas décemment reculer. Et si je recule, honte sur moi! Et il ne fallait pas monter sur le plongeoir, mais je ne pouvais pas rester au bord de la piscine”… Contrairement à toi, je ne me fais pas de souci pour ton orientation ni pour ton avenir.
    1) C’est toujours difficile de partir quand on s’est posé, surtout après avoir bien vadrouillé.
    2) Vu ton âge, tu es au début d’une longue série de draps à changer et de comptes à clôturer. C’est la vie!
    3) Tout changement a ses avantages et ses inconvénients, il faut que le dérangement en vaille la peine.
    4) Même au milieu de nulle part, on peut faire de belles rencontres.
    5) Pour convaincre les autres de ta valeur, il faut que tu aies un peu de considération pour toi-même. Laisse ton fouet au placard. Cherche quelqu’un qui a fait autant d’efforts que toi pour t’adapter à un environnement complètement neuf et on en reparle après.
    6) Choisis ce qui te paraît correspondre à tes intérêts profonds, ou va vers ce qui titille le plus ta curiosité. Tu as la chance d’avoir un crédit illimité alors profites-en, c’est un luxe qui ne se reproduira pas de sitôt et que nous sommes heureux et honorés de pouvoir t’apporter. Et pas de “non, je ne le vaux pas bien”.
    7) La panique est mauvaise conseillère et il y peu de choix irrémédiables en matière d’études. Les facteurs limitants sont les ressources financières ( pas pour toi, cf 6) et l’énergie que tu peux encore y mettre.
    8) Les échecs sont constructifs si on ne les résume pas à un froissement d’orgueil. Si tu as raté, cherche pourquoi et trouve le remède. Tu en auras d’autres dans ta vie, heureusement. On apprend mieux quand on a raté, si on prend la peine de chercher les raisons. cf 5)
    9) Si tu veux que ton anglais s’améliore, travaille la grammaire. Et toc!
    Ceci dit, je trouve que tu écris incomparablement mieux que quand tu étais à HK. Laisse ton fouet au placard et pense à tes participes.
    10) Pour reprendre l’image du plongeoir, si tu sautes, essaie de le faire en entier et du mieux que tu peux. De toutes façons tu ne remonteras pas à mi-saut, ou alors, c’est trop fort!
    11) Fais une liste de priorités. Au bout d’un moment, se morfondre ne produit rien, l’esprit humain aime la variété, et parfois on a une idée géniale qui surgit quand on fait tout autre chose (par exemple dormir ou confectionner un sandwich à la salade d’oeufs).
    12) Les profs sont précisément payés pour apporter aide et conseil à leurs élèves. Sinon ce sont des cornichons qui ne méritent pas leur salaire. La plus belle récompense que tu peux leur donner, c’est réussir, grâce à eux, à faire ce qui te plait et t’enrichit intellectuellement. Les cookies sont un petit plus qui peut être appréciable à condition que tu ne te prennes pas le chou: est-ce que ce sera bon, pas trop cuit, pas trop sucré etc. etc.
    13) Essaie d’être d’abord utile à toi-même. Pour aider les autres sans les mettre en situation de “on”, il faut être en paix avec soi-même. Sinon on est dans la vile bondieuserie comme la dame qui veut donner des macarons à Bouba (pardon, la demoiselle toute rabougrie qui insupporte ses collègues) et qui passe son temps à culpabiliser tout en faisant culpabiliser les autres.
    14) Les gens qui sont importants pour toi resteront en contact, ne serait-ce que grâce aux moyens de communication qui existent aujourd’hui.
    Si tu as besoin de recharger tes batteries, tu peux prendre un temps sabbatique. IL N’Y A PAS d’URGENCE VITALE, il vaut mieux choisir lentement que regretter un choix hâtif ou par défaut.
    Conclusion: oui à la réflexion, oui aux essais raisonnés, oui aux erreurs possibles car personne n’est parfait et non à la flagellation et à Silas et son cilice.
    J’ai grande confiance en toi et aux occasions qui vont surgir immanquablement, et que tu saisiras si tu es à l’affût pour les attraper. Mais je ne peux pas te faire confiance à ta place, je peux juste te donner les moyens d’y arriver, si tu continues à bouger ton postérieur comme tu l’as fait jusqu’à présent. Et ill n’y a pas de honte à être fatigué, surtout si on ne dort pas assez.
    Voilà le feed-back de ta vieille mère qui a changé plusieurs fois d’orientation et de postes dans son travail, et s’en félicite.
    Je mettrais bien des choses plus personnelles, mais ça risque de faire drôle aux francophones qui vont lire ce post.
    Et n’oublie pas que j’aime ton petit nez rose et tes yeux brillants.

  2. Deuxième étape: après ces généralités, la question de fond: qu’étais-tu allée chercher en partant à HK (note bien que je ne demande pas ce à quoi tu voulais échapper, même si cet aspect est au moins aussi important que l’autre) et qu’as-tu trouvé ((attendu ou inattendu).
    Une fois les réponses formulées, la même question se pose pour les années qui viennent. Ce qui est admissible ou non, ce qui est égéen utiles, ce qui est incontournable. Tes aspirations, quoi.
    Éleve Elsa, vous avez 4 heures.
    Bonne réflexion et gros bisous.
    M

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s